Euro
5 Mai 2020 à 17h22 - 61

SCPI : quel rendement peut-on espérer avec la crise du Covid-19 ?

La crise sanitaire du Covid-19 impacte tous les secteurs, dont les SCPI, mais de manière plus ou moins amoindrie en ce qui concerne certaines d’entre elles. La crise du Covid-19 qui est aussi une crise économique, touche en effet le secteur de l’immobilier locatif. La majorité des locataires ne seront plus en mesure de s’acquitter des loyers en cas de crise prolongée.

Un rendement difficile à prévoir

Les spécialistes envisagent globalement une baisse du rendement à 3.5%, si elle avait été estimée à 4.5% en moyenne pour l’année 2020. Rappelons que le rendement d’une SCPI repose avant tout sur la rentabilité locative puisque ces actifs exploitent de la pierre. Un des principaux éléments entrant en compte dans le calcul de cette dernière : les loyers issus de la mise en location. Or, les versements ne sont plus garantis.

Une baisse générale de la valeur des parts pourrait faire partie des conséquences de cette crise économique, de même que la diminution du taux d’occupation financière qui est aussi un indice-clé déterminant les nouvelles performances de la SCPI. Pour le moment, il est donc impossible de définir à l’avance le rendement des SCPI face à la crise puisque la durée de celle-ci n’est pas connue à l’avance.

Pour les investisseurs porteurs de parts, cette baisse de la valeur de la SCPI aura des conséquences peu réjouissantes en cas de revente puisqu’ils pourraient enregistrer de la moins-value.

Coronavirus, Virus, Masque, Timbre

Des difficultés à prévoir à la reprise des activités ?

Si la SCPI ne dispose pas de solides provisions qui se traduisent par le report à nouveau (RAN) et que la crise perdure, la suspension du paiement des dividendes pourrait alors être envisagée. Cette décision sera prise après réunion des associés. Notons par ailleurs que la levée du confinement qui autorise la reprise progressive des activités gelées ne marquera pas systématiquement le retour à l’immédiat du versement des loyers. Certaines entreprises locataires risquent en effet de faire face à des difficultés de reprise. Malgré le report du paiement des loyers, leur régularité ne sera pas toujours garantie et le calendrier pourra éventuellement s’échelonner dans le temps, en fonction de la nature de l’activité de l’entreprise locataire. De possibles vacances locatives peuvent même avoir lieu.

Toutes les SCPI ne sont pas touchées

Toujours est-il que certains secteurs se portent mieux que d’autres pendant cette période d’incertitude et de turbulence, et que bon nombre d’entreprises sont en mesure de surmonter cette épreuve. Le secteur de la santé par exemple se révèle invulnérable à la crise. Le commerce des produits de grande consommation tire également leur épingle du jeu, de même que le e-commerce et les services de livraison à domicile. Le confinement a également induit une demande significative auprès des fournisseurs spécialisés dans les loisirs à domicile, tels les fournisseurs de jeux vidéo, de nouveaux films, d’équipements de sport d’appartement, etc. Ainsi, les rendements peuvent être stables pour les SCPI ayant investi dans des immeubles loués par ces entreprises qui demeurent en parfaite santé.

Les SCPI ultra diversifiées ont alors plus de chances de survivre que d’autres, d’où l’intérêt d’avoir opté pour cette diversification au moment de la constitution de son portefeuille. En outre, il est important de réaliser un calcul en ce qui concerne l’impact de l’absence de versement des loyers sur plusieurs périodes (sur le court, le moyen et le long terme). Cela, toujours en fonction de la SCPI choisie puisque l’impact de la crise n’est pas le même pour ces produits pierre-papier.

Toujours est-il que les spécialistes sont optimistes en ce qui concerne l’avenir des SCPI et la qualité de ses rendements, puisque ce genre de crise a déjà n’a pas été écartée au moment de l’évaluation des risques qui en sont issus.

Réagissez !

Secteur d'investissement

  1. 20 Mars 2020Placement Immobilier : la SCPI dans une assurance-vie ?92
  2. 9 Janv. 2020Acheter des parts de SCPI via internet : une bonne idée ?161
  3. 14 Déc. 2019Critères de performances SCPI : quel mode de calcul ?204
  4. 10 Déc. 2019Le choix du gestionnaire est essentiel pour votre EHPAD231
  5. 9 Oct. 2019Réforme de l'épargne retraite : PER, PERE ou PERP ?297
  6. 5 Sept. 2019L'innovation digital dans le milieu du financement322
  7. 24 Juil. 2019Les banques au Luxembourg, une opportunité pour vous407
  8. 10 Juin 2019Pourquoi les rendements des SCPI ne faiblissent pas ?681
  9. 19 Mars 2019Comment faire pour revendre une chambre en EHPAD ?622
  10. 12 Fév. 2019LMNP et résidence senior : un investissement rentable pour l'avenir549